mercredi 23 novembre 2016

Happy Thanksgiving en 15 lignes !

Les joies de la programmation ratée  ; -)

Source : ici : History of Thanksgiving

Connaissez-vous l'histoire de Thanksgiving ? 

Il y a très longtemps, un groupe de dissidents anglais décidèrent de fuir l'Angleterre dans l'espoir de commencer une nouvelle vie loin des lois du Royaume qu'ils jugèrent injuste. On les appelaient les Pèlerins. Après une longue traversée à bord du "Mayflower" (nom de leur bâteau), ils arrivèrent aux pays de l'American Dream Etats-Unis. 

Leur premier hiver fut très froid (ça ne vous rappelle pas une relation glaciale ca) alors même qu'ils n'avaient ni nourriture ni vêtements chauds. 

Ils rencontrèrent alors des "Native Americans" - Indiens - qui n'avaient jamais vu de Pèlerins auparavant. Et bien qu'ils eurent un peu peur au début ils devinrent tous rapidement amis. 

Les Pèlerins écoutèrent attentivement les conseils de leur hôte d'accueil notamment ceux prodigués par Squanto qui parlait anglais (de son vrai nom Tisquantum)  et qui leur apprirent à cultiver la terre, à pécher et à chasser. Très vite les  élèvent dépassèrent le maître les Pèlerins eurent pleins de nourriture à manger et à partager. 

A l'issue de leur première récolte, les Colons invitèrent tous les Native Americains qui les avaient tant aidé durant leur première année aux Etats-Unis. Au menu dinde sauvage et pigeons. Ainsi eu lieu le premier Thanksgiving (le notre) entre les Pèlerins et les Native Americans afin de les remercier pour tous leur soutien et hospitalité.

Conclusion revient à Confucius (philosophe chinois): Quand un homme a faim mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson, il te sera éternellement reconnaissant. Happy Thanksgiving !

See U ;-)

samedi 19 novembre 2016

Projet 52-2016 #46-Géométrique



Des formes. Des ronds. Des carrés. Des triangles. Des rectangles. Mais bien sûr c'est la maison du Père-Noel ! 

Géométrique donc. 

Parmi les "trucs" très mais vraiment très américains - au même titre que peut l’être le Burger - je demande la photo prise avec le Père-Noel au centre commercial. Honnêtement, c'est comme on peut le voir dans les téléfilms qui ne tarderont pas à envahir nos programmes TV de fin d'année. Le message est assez souvent le même : importance de garder son âme d'enfance.  Je ne dis pas ça pour me moquer car je confesse les avoir pratiquement tous vu et je suis prête à les revoir pour ma énième fois. Je suis big fan des téléfilms de Noël  ! 

Et comme à chaque fois que l'on est sur une tradition, les américains ne lésinent sur rien. Ils sont champions et mettent toujours un très grand enthousiasme à honorer les coutumes qu'ils se transmettent de générations en générations. La photo des enfants, petits-enfants avec le Père Noël du centre commercial fait ainsi partie intégrante du patrimoine familiale. Je vous assure que je n'exagère pas. 

C'est ainsi que les centres commerciaux lancent leur campagne de recrutement afin de dégoter le meilleur Santa Clauss Ever. Celui qui paraîtra au moins sur la photo aussi vrai que le vrai ; et comme c'est un vrai business j'imagine que ceux qui ont des prédispositions physiques pour remplir ce rôle travaillent le look les mois précédents la mi-novembre.

Les centres commerciaux investissent l'espace de superbe décor afin d'en mettre plein la photo. Et les parents ? Ah les parents !!!! Ils sont fiers !!!!! Ils sont prêts à faire des heures d'attente pour qu'enfin arrivés devant Santa-Clauss leurs bambins se mettent à pleurer mais hors de question de partir sans la photo. On a mis les chaussures cirées, on a mis le joli nœud papillon, la jolie robe rouge et noire à paillette et pour les bébés de 5 jours le joli bandeau sur la tête. Alors, on regarde, on sourit, on pleure si on veut mais on repart avec la photo du Pere-Noël. On la montrera à toute la famille et plus que tout elle viendra compléter l'album photo familial.

Conclusion d'un grand classique : 




jeudi 17 novembre 2016

Projet 52-2016 #45- Souvenir

Pour le coup et parce que j'ai eu du mal à me décider (et vous le lirez dans la connexion des idées), je vous présente quelques souvenirs pour illustrer le 44ème thème du projet de Ma'. Allez on fait pleurer les flash-back, c'est trois pour le prix d'un !

Souvenir donc.


J'ai pris cette photo dans la honte, il y a très longtemps en me disant qu'elle conviendrait parfaitement au thème. Ce Mémorial aux Victimes des attentats du 11 septembre 2001 est le symbole d'un souvenir commun à tous les américains indépendamment des origines, des convictions religieuses, des orientations sexuelles de chacun ou de la couleur de peau. Aucun doute sur le fait que les américains soient marqués au fer blanc par ce cauchemar qu'ils ont tous vécu comme celui d'un seul Homme, d'une seule Nation, d'une seule Fratrie, ....(Le ton est assez politico-dramatique c'est vrai). 

J'ai dans mon entourage une collègue qui a dû se faire suivre par un psychologue afin de se sortir de ce cauchemar (elle a vu des gens sauter des tours jumelles). La maman de Mini-Loup, raconte ce souvenir avec beaucoup de tristesse et de reconnaissance car elle avait annulé sa participation à son cours de yoga alors situé à quelques mètres. 

Je n'ai jamais écrit sur le Memorial 9/11 tout simplement parce-que c'est un souvenir qui ne me met pas à l'aise. C'est un souvenir qui me met en larmes à chaque fois que j'entends des témoignages et encore plus lors des commémorations. A chaque fois que je suis prêt du One Trade Center, je suis sous tension. Je suis crispée. Je suis sur les nerfs. Et mes nerfs sont mis à rude épreuve lorsque je vois le peu de respect des selfies toutes dents dehors alors que derrière eux sont inscrits les noms et prénoms de milliers de personnes qui ont perdu la vie et dont les familles pleurent le souvenir d'un être cher. Comment peut-on se faire selfier alors qu'une famille dépose une fleur sur le prénom d'un des siens ? Là encore, j'ai presque envie de dire What's wrong with you people ? Mais j'admets que c'est un avis qui n'appartient qu'à moi et que chacun est libre d'agir comme bon lui semble

Et bien que n'ayant rien écrit -non plus- sur le sujet, je n'oublie pas que la France est marquée par les différents événements dont elle a fait l'objet avec Charlie Hebdo ou les attentats du Bataclan. Donc hasard du calendrier ou pas Ma' permet de rendre Hommage à toutes ces Victimes. Souvenir douloureux.

Autre souvenir.


Je vous avoue que c'est un souvenir qui m'a pris par surprise. Hier j'ai réalisé des pains marocains dit "batbouts" pour le dîner et bien sur Quin' met toujours la main à la pâte. Il adore ça ! Ces pains marocains, que l'on voit assez souvent dans les boucheries musulmanes en France, sont plutôt sympa et peuvent être une excellente idée de dîner (sans prise de tête) pour recevoir des amis à la maison. Ces pains se farcissent facilement. On peut ainsi mettre sur la table plein d'accompagnements : poivrons, viandes, salades, tomates, pousses d'épinards,  ect ... et laisser à chacun la liberté de farcir sa popote. Mais au delà de tout cela, cuire ces pains m'a remémoré la Nounou marocaine de Bouss'. Je lui ai confié Bouss' alors qu'il n'avait que 3 mois et je lui ai fait assez confiance pour le lui laisser jusqu' à ses 3 ans. Elle a aussi eu Quinn' un peu moins de temps et surtout un jour en moins par rapport à Bouss car elle était presque' une autre maman poule et que permettre à Quin' d’évoluer dans la jungle de la crèche ou tous les louveteaux n'ont que pour but de convoiter le jouet du copain à coup de dents et de griffes ne pouvait pas faire de mal. Je me souviens avec beaucoup de plaisir de sa  - à la nounou - famille. Son mari. Son fils. Je me souviens de nos larmes d'adieux lors d'un repas plus que copieux qu'elle nous avait organisé. Je vous l'ai dit c’était une deuxième maman. Doux souvenir.

Autre souvenir:


Cette semaine nous avons célébré nos noces de Froment (#mercibeauxparents), je ne pouvais donc ne pas mettre cette photo. Souvenir heureux. 

Conclusion : Allez, je vais préparer les valises. On rentre à la maison

See U ;-)

jeudi 10 novembre 2016

Projet 52-2016#44 - Pont




Pour une fois, je ne dirais rien. Je ne ferais pas d'analyse sur ce pont surplombé du drapeau américain et sur le "crash down" du site internet d'immigration du Canada dû au résultat des élections présidentielles américaines du 8 Novembre 2016. 

Pont donc.

Conclusion : Projet de Ma'

mercredi 9 novembre 2016

What's wrong with you people ? (Presidentiel 2016)

Merci le NJ !
Voilà ce que j'avais commencé à écrire hier mais que je n'ai pas eu le temps de finir et de publier : 

Ce soir nous assisterons à un très grand moment de la vie politique des Etats-Unis car d'une couleur ou de l'autre le choix des électeurs américains marquera un second virage important dans la vie du pays. Le premier tournant majeur (je m'entends) ayant été pris lorsque ces mêmes électeurs ont élus le premier Président noir des US. Ce soir, mais pas tout de suite, nous assisterons soit à la victoire d'une Femme soit à celle d'un homme dépourvu de tout respect envers autrui. Ce soir on assistera à un virage majeur dans un sens ou dans un autre. 

Aujourd'hui, les écoles publiques étaient fermées afin que les locaux soient réquisitionnés. Aujourd'hui, j'ai assisté à une mobilisation massive des américains pour leur devoir civique et j'avoue que j'ai trouvé les mètres de queue très impressionnants. 
---------------------------------------------------------------------------------------

Voilà, il est 5h du mat', je reçois des textos de la France me demandant l’état d'esprit du moment. Je ne sais pas, il est 5h du mat' et pour le moment on parle de l' Amérique raciste qui a gagné. Serait-ce le nouveau visage d'un pays que j'ai eu tant de mal a aimé ?! D'un pays pour lequel, j'ai fait tant de sacrifice. Je ne veux pas croire en ce nouveau visage de cette Amérique qui me déçoit. J'ai peur de sortir et de voir  la tristesse, l’incompréhension mais surtout la réalité qui est la nôtre, qui est la leur. 

Hier soir, en allant me coucher et en discutant avec OH, il m'a mis une claque :
- Tu crois que ça va aller ? Je veux dire pour notre visa ...
- Je ne sais pas, j’espère que ça va aller pour vous ...
- Par vous, il entend Moi Sherie, Femme de couleur mais pire que tout il y inclut aussi ses enfants.
Je n'y avais pas pensé de cette façon, car pour moi et en 2016 une Amérique qui avait élu deux fois de suite un Président de couleur ne pouvait pas prendre un tel virage. Pour moi en 2016, je ne devais pas craindre à cause de ma couleur de peau.
- Quoi ? Parce que je suis noire ? ...
- Oui et parce qu'on ne sait pas comment les gens vont agir maintenant qu'ils ont légitimé un tel discours ...

C'est pas une conversation irréelle à avoir avec son mari en 2016?! What's wrong with you people ? 

Il est 6h'. Bouss' se réveille. Je prends le temps de lui expliquer les résultats. Il est jeune mais ils en ont tellement parlé à l’école. Ils ont organisé des votes avec les enfants à partir du 2nd Grade dont le discours relayait celui de leurs parents. Et puis, hier nous en parlions en voiture. Il s'est mis a pleuré embarquant avec lui mon cœur de maman ; 

- Tu sais mon ange on a pas toujours ce que l'on veut. C'est comme quand on joue, on perd mais on recommence. 
- Oui mais c'est dans longtemps. 
- Je sais mon ange, je sais.
Il est jeune mais il a compris que c'est dans longtemps qu'il va falloir rejouer. Il m'a impressionné. 

Conclusion : A la question, quel est l'état d'esprit du moment ? Je ne sais pas encore, il est 6h du mat" je vous le dirai un peu plus tard mais en attendant mon état d'esprit à moi est noir ...

vendredi 4 novembre 2016

Projet 52 - 2016 #43 - A la maison


Bouss' mon ainé en comaparaison de la photo ici


Je n' avais pas prévu de participer au projet de Ma', parce que c'est un thème que j' ai tellement traité que je ne voulais pas encore faire pleurer les violons à savoir si chez moi c' est ici ou là-bas. Et pis mais bien sur, je rentre à la maison d' ici deux semaines. Alors faisons vite pour cet articile qui vient du cœur

A la maison donc. 

Sur la photo un magnifique papayer du jardin de ma maman. La papaye est un fruit/légume typique de la Guyane. J'aime le mangé en fruit et pas autrement. Ma maman le cuisine en gratin salé. Et si mes souvenirs sont bons OH en apprécie le jus tout comme mon frère qui en raffole. 

Conclusion : Pour répondre à la question de Ma' : A la maison il y' a un papayer.

See U :-)


vendredi 28 octobre 2016

Projet 2016 -52 #42-Feuilles (Apple Picking)




Je me dépêche pour ne pas être prise par le temps et vite je vous présente le 42eme thème du projet de Ma' qui reste dans la lignée du thème qu'elle avait imposée la semaine dernière (#41-Automne). Je n'ai pas traité l' Automne sur le blog mais uniquement via mon compte instagram (click) et déjà je luttais pour ne pas prendre une photo des feuilles oranges, rouges, vertes, marrons si propre à cette saison et me retrouver pommée (vous comprendrez ce jeu de mot d'ici quelques lignes) pour ma participation de cette semaine. Ce thème est magnifique tout comme celui sur le "reflet". Vous l'avez compris, mes couleurs préférées du moment sont de teintes automnales.  

Feuilles donc.

Dimanche dernier nous nous sommes rendus à " Wightman's Farms" afin de faire de l'Apple-picking et pour parler français de la cueillette de pommes (d'ou mon jeu de mot plus haut). Cette activité est indéniablement l'incontournable du moment et pour être IN il yá tout intérêt à dire que tu as été faire de l'Apple-picking avec tes enfants et pourquoi pas revenir avec une belle citrouille pour parfaire la décoration d'Halloween. Nous sommes en pleine saison.

Nous y avons passé un agréable moment d'autant qu'il y a un coté super chouette pour les enfants : manger une pomme que l'on a soit même cueilli. L'Apple-picking est une première pour les enfants et j'ai été agréablement surprise d'entendre Bouss' se souvenir de notre cueillette de fraises et dire que Quin' était haut comme trois pommes. Vlam' la belle claque du temps qui passe !!!

See U ;-)

OH : "c'est quoi cet article sans conclusion ?!" Je l'entends venir ...